15 octobre 2012

VERS LE PANTANAL

toucan0_grenade0_igname0_mata_grosso_do_sul

Il fait de plus en plus chaud. 48 à l’ombre dans l’iveco avec un air très très sec.

Notre frigo Waeco nous fait toujours des glaçons et nous pouvons même congeler. Il fonctionne avec le panneau solaire. On en est vraiment content.

Comme tous les soirs, nous mettons les moustiquaires, même si l’air passe moins.

Malgré cela, le temps étant à l’orage, nous avons une invasion de bestioles à grandes ailes.

Elles arrivent à entrer en masse par les infimes bouches d’aérations des baies, attirées par la lumière. Grosse Panique. Extinctions des lumières, gazage. Résultat : on a failli tomber raide ! avant elles. On bouche tout avec du scotch et on finira la soirée aux bougies. Romantique n’est-ce-pas….

Bon, l’orage a du bon, cela rafraichit le temps et rend les pistes moins poussiéreuses

Ce sera de courte durée.

11_livreur_de_lait2_Mato_grosso__27_

Visite de la seule grande ville de l’état « Campo Grande ». Depuis le minas gerais, les viles n’ont rien d’extraordinaire, si ce n’est qu’on peut s’offrir une glace à l’italienne(nouvelle génération). Tout est relativement récent comme constructions. On tombe en pleine manifestation politique à forte concentration de transsexuels magnifiques (pas de photos, l’appareil est reste dans l’iveco).

Le paysage est plat, fait de grandes étendues de cultures –maîs, soja, canne à sucre – et d’élevages de bovins

2_transport_canne___sucre2_vous_voyez_le_camion

L ECOLE : est gratuite y compris le ramassage scolaire, et ici ce n’est pas une mince affaire. On les verra prendre des pistes défoncées et faire des détours de plus 50kms pour aller chercher un enfant. L’enseignement supérieur est payant mais il y a un système de bourse.

NOS ENFANTS : On les a enfin eu sur skype. Les 3 nénettes sont en super formes pour notre grand bonheur

 

Nous bivouaquons toujours dans des champs. Ils sont souvent cloturés donc il faut trouver la brèche sans cadenas. Un soir, on nous interpelle avec des lampes torches. Ok, on arrive, no problemo, falo portugues biene….Résultat, on est convié à les suivre jusqu’à leur fazenda(ferme), et là surprise magnifique plan d’eau aménagé, piscine, bassins pour la pêche etc, etc. On sera invité à partager un gros barbecue. Très bon accueil des brésiliens

 33_au_reveil_une_visite3_bon_accueil3_il_prend_appui_sur_les_joints_caoutchous3_meme_pas_peur3_perroquets3_tyrolienneau_reveil

Bonito : En dessous du Pantanal sud, repute pour ses eaux translucides grace au sous sol calcaire. On se pose qques jours au cañping Gando, superbe nature bordee par le rio Formoso. On aura tout le loisir avec masque et tuba de decouvrir la faune aquatique qui est fade a notre gout. Le site est charmant, vol de toucan, de perruches, macaques, iguanes. Et toujours aucun voyageur…

Visite de la grotte du lac azul qui porte bien son nom

 bonitooiseaux___forte_voixoiseauxoiseau__xxxmacaqueP9290014

On reprend la route et en chemin, on se fait de nouveau invite dans une fazenda. Vu la chaleur, on apprecie enormement la piscine, Le soir, super bon barbecue avec biere offerte , le pied,

On ne peut que etre ravi de l accueil bresilien,

Il fait de plus en plus chaud. On se vaportise meme la nuit et etancher sa soif devient difficile. Apres conseil pres d une suissesse a Miramba (myriam de l agence explore pantanal) avant d aller vers la piste de Porto de Manga, on prend une piste plus au sud : Tres sauvage, bcp de palmiers et nous rencontrons nos premiers et tres nombreux caimans au bord du rio. Le pantanal est tres  peu  peuple et depourvu d agglomeration(celles indiquees sur la carte se reveleront etre des fazendas), C est une vaste plqine alluviale graqnde coññe la ñoitie de la France qui pendant la saison des pluies est inondee jusqu a plus de 3 m de haut. Excusez l ortographe, mais l ordi est mort et les claviers ici sont differents.

Les inondations apportent des nutriments et les poissons pullulent. Nous y verrons faucons, jacores(caimans9, loutres, capibaras, jabirus, araras(perroquet) et pleins d autres oiseaux, La piste la plus reputee a l est de corumba, nous fera passe plus de 70 ponts. C est tres sec, peu de mares d eau. Contrairement aux parcs africains, ici, tout est prive, cloture par les fazendas. Les rares touristes sont installes dans les fazenda ecotourisme…un grand mot.. on ne verra personne. Nous sommes toutefois alles a la fazenda st clara ou tout le monde était affale dans les hamacs, arrasses par la chaleur. Nous admirons les animaux ci-dessus site, donc le long de la piste et y bivouaquons.

La region est tes repute pour les moustiques mais eux aussi doivent etre hs car on en a vu peu.

Nous regrettons le peu d espace pour admirer la faune du fait des clotures. La piste est en plein soleil et c est epuisant. Nous pensions egalement voir bcp plus d oiseaux

Nous quittons donc le bresil plus tot que prevu en esperant trouver de la fraicheur en bolivie

P9300049P9300101PA010132PA010147PA010194PA010198PA010219PA010204PA020241PA010223PA020239PA020274PA020279PA020270PA020293

CE QUI NOUS A MARQUE AU BRESIL dans les regions visitees :

Un peuple sympathique

Leur ferveur sur la politique

Ils adorent : les chiens, la peche, les cours d eau, les tatouages, les barbecues

On ne les a pas du tout trouve feitards, tres peu de musique et de danse

Beaucoup d eglises et de lieux de cultes laids. On ne les a jamais vu pratiquer :

Pas mal de greve dont celle de la police federale, ce qui n était pas pour nous deplaire.

Enormement d elevage

Des mangues excellentes, la dolce de leitche(confiture de lait) presque un embleme

Une economie tres protectionniste

Beaucoup d entreprises, d industries surtout agro alimentaire

Les hotels de l amour…..on n a pas teste

ON N A PAS AIME :

Les peages et particulierement celui 3 kms avant la frontiere

 

L IVECO

On lui dit un grand merci. Costaud, il nous emmene partout. On a casse un optique de phare(reparation provisoire avec  une boite plastique), essuie glace emdommage par la chaleur,. Ce qui nous ennuie : on craint toujours d endommager le panneau solaire :

Toujours des fuites d eau du a une mauvaise installation

Deux pneus a changer mais pour la Bolivie pas de probleme.

 

 

Posté par doiteau à 19:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur VERS LE PANTANAL

    bonjour les aventuriers
    merci de nous permettre de nous évader par vos commentaires et vos magnifiques photos car ici c'est plutôt morose que ce soit le travail ou le temps.
    Continuez à nous faire rêver......
    Bisous
    Gigi et Céline

    Posté par Gigi, 16 octobre 2012 à 08:53 | | Répondre
  • Chanceux ; profitez-en bien car ici c'est morose! continuez à nous embarquer avec vous !!! bises Anny de Péret.

    Posté par les baroudeurs, 17 octobre 2012 à 19:48 | | Répondre
Nouveau commentaire